Recherche

Sophie's wanderlust

wanderlust (n): A very strong or irresistible impulse to travel.

Catégorie

Gribouillages

#draw WANDER

Wander : to move around or go to different places usually without havng a particular purpose or direction.

“I haven’t been everywhere, but it’s on my list.” – Susan Sontag

“Not all those who wander are lost.” — J. R. R. Tolkien

“For my part, I travel not to go anywhere, but to go. I travel for travel’s sake. The great affair is to move.” – Robert Louis Stevenson

 “Adventure without risk is Disneyland.” – Doug Coupland

 

IMG_0309IMG_0310IMG_0307

 

#draw

“Je voulais dessiner la conscience d’exister et l’écoulement du temps.” a dit Henri Michaux.

Lire la suite

Quand l’art bouddhiste s’invite à la maison

Le Mandala.
Il envahit les comptes Instagram des «social media influencers», s’invite dans les cahiers de coloriages qui s’entassent sur les présentoirs de la FNAC, s’ancre dans la peau des tatoués spirituels, se transforme en stickers apposés sur nos murs, ordi, portable…

Devenu un objet esthétique de masse, on en oublierait presque sa symbolique originelle.

Lire la suite

Ode aux senteurs

Dans un monde où tout semble éphémère, périssable et précaire, le parfum reste.
Ces effluves volatiles et dansantes s’impriment dans nos mémoires et réveillent en nous une myriade de sentiments, d’arrière-goûts lointains. L’odeur d’humidité qui nous rappelle la maison de vacances familiale, la fragrance puissante et chyprée qui évoque un souvenir maternel…
Lire la suite

Au Pays d’Alice…

Dessiner à l’aquarelle, c’est sentir une liberté volatile entre ses doigts, c’est un trait glissant qui menace sans cesse de se transformer en inondation colorée, c’est l’incertitude des pigments, c’est la beauté d’un geste précis et gracile. IMG_0124

Ce gribouillage est l’esquisse d’un article à venir (dimanche peut-être) sur l’album Au pays d’Alice, composé à l’unisson par Ibrahim Maalouf et Oxmo Puccino.

Poussée par le Lièvre de Mars, la candide Alice découvre un univers incertain, absurde, vicieux; univers vers lequel elle semble inexorablement attirée. Pour la candide, le Lièvre est « le plus intéressant, et peut-être qu’en mai il ne serait pas fou à lier – pas aussi fou qu’en mars, tout du moins. »

See you 🙂

Peinture fraîche.

Mon tatouage tout frais.
Mon tatouage tout frais.

Bon voilà, j’ai craqué. Je me suis fait littéralement gribouillé dessus.

Pas par un enfant de six ans dont l’art (incompris) se borne à Monsieur Patate (« regarde Papa j’ai fait un joli dessin de toi ») et à des petits soleils dans l’angle de la feuille, mais bel et bien par un vrai tatoueur. Ou plutôt une tatoueuse.

Je vais partager ici mon expérience de nouvelle «ancrée» -terme assez effrayant qui défini les individus tatoués- qui éclairera peut-être les plus indécis(e)s d’entre-vous. Si vous cherchez des conseils techniques précis, passez votre chemin, d’autres blogs spécialisés le font très bien !
Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑